Cabinet médical : comment bien l’installer

cabinet

Ouvrir un cabinet médical peut devenir une tâche longue et fastidieuse , aussi requiert de respecter un certain nombre de règles d’implantation et de modalités d’exercice.

C’est une grande aventure qui doit être préparée minutieusement. En plus des étapes nécessaires à la création d’une entreprise « classique », vous devez aussi respecter un certain nombre de réglementations spécifiques à l’exercice de la médecine

Autant de points que nous abordons ici, pour vous guider dans votre démarche.

L’étude de marché : un impératif.

Comme lors de l’ouverture de toute entreprise, l’étude de marché constitue une étape indispensable vers la concrétisation de votre projet d’ouvrir un cabinet médical.

Dans un premier temps, il est indispensable de vous intéresser aux caractéristiques démographiques de la population installée à proximité du lieu envisagé pour l’implantation de votre cabinet médical.

Quelques questions doivent guider votre étude, par exemple :

  • Quel est le nombre de patients potentiels?
  • La population est-elle stable, en augmentation ou en diminution?
  • Comment se présente la pyramide des âges?
  • La population est-elle vieillissante ?

 

Quel est le revenu moyen, le taux de chômage (important notamment si les médecins de votre cabinet pratiquent des dépassements d’honoraires importants)?

Une fois cette étape franchie, il vous faut sonder l’environnement médical de ce même lieu en recensant toutes les structures de soins concurrentes (hôpitaux, centres médicaux, etc.).

Il va de soi, qu’il est déconseillé d’installer un cabinet médical dans un environnement sur-médicalisé. Il s’agit donc ici, de faire un point sur l’offre déjà proposée afin de vous assurer que le marché est suffisamment large pour pouvoir accueillir un acteur de plus.

 

Déterminer le lieu d’installation :

Le lieu d’installation est primordial et dépendra notamment de la volonté du praticien d’exercer en ville ou en milieu rural. A noter qu’il existe des aides pour s’installer dans les zones « sous-dotées» en professions médicales, c’est-à-dire principalement dans les zones rurales.

Une fois le lieu choisi, il faudra choisir le local. Attention à bien vérifier que le règlement de copropriété autorise la pratique d’une activité libérale. Il faudra ensuite apposer une plaque à l’entrée de l’immeuble et une autre à la porte du cabinet. Les informations suivantes y seront mentionnées :

  • Nom, prénom, n° de téléphone ;
  • Secteur d’appartenance conventionnel ;
  • Jours et heures de consultation ;
  • Diplômes et titres reconnus ;
  • Situation vis-à-vis des organismes d’assurance maladie.

 

Choisir votre structure juridique

–  SAS (Société par Actions Simplifiée)
–  Entreprise individuelle
–  SELARL (Société d’Exercice Libéral À Responsabilité Limitée)
–  SELCA (Société d’Exercice Libéral en Commandite par Actions)
–  SCI (Société Civile Immobilière)

De nombreuses formes juridiques permettent d’ouvrir un cabinet médical. Elles ont toutes leurs points forts et leurs inconvénients : certaines sont adaptées pour une installation individuelle, d’autres sont plutôt destinées à l’ouverture d’un cabinet de groupe. Renseignez-vous soigneusement sur chacune d’entre elles avant d’arrêter votre choix.

 

Les principales formalités administratives :

L’ouverture d’un cabinet médical nécessite aussi de remplir de nombreuses formalités. Les principales d’entre elles sont :

– vous inscrire à l’Ordre des Médecins si ce n’est pas encore fait .
– Enregistrer votre activité libérale auprès de l’Assurance Maladie. L’un de leurs conseillers vous     aidera à effectuer certaines démarches, comme votre inscription obligatoire à l’URSSAF ;
– Souscrire une assurance Responsabilité Civile Professionnelle (RCP) ;
– Adhérer à la Caisse Autonome de Retraite des Médecins de France (CARMF) ;
– Informer la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) de votre lieu d’exercice ;
– Déclarer votre fichier de patientèle auprès de la Commission Nationale de l’Informatique et des   Libertés (CNIL) ;
– D’ouvrir un compte bancaire et une ligne téléphonique pour votre cabinet.

 

L’aménagement du cabinet :

L’installation du cabinet médical est une étape importante dans la carrière d’un médecin . C’est un espace de travail où vous allez passer de nombreuses heures chaque jour, d’où la nécessité d’aménager ce lieu de manière réfléchie afin d’optimiser votre temps et de garantir le confort à vos patients.

L’organisation, l’hygiène et le choix du matériel médical sont à prendre en compte pour recevoir les patients dans les meilleures conditions.

votre table d’examen est l’élément mobilier indispensable de tout cabinet médical ou salle de consultation en clinique et en hôpital.

Bien choisir son table d’examen est donc un acte important, il va vous suivre pendant de nombreuses années.

La table doit être confortable pour le patient ce qui passe forcément par une sellerie de qualité. En effet, il est conseillé d’utiliser une sellerie ferme et épaisse en mousse afin de faciliter les mouvements de son utilisateur et en optimiser son confort.

table d'examen
table d’examen
  • Le tabouret de soin :

Un Tabouret ergonomique est un tabouret dans le siège a la forme adapté à la morphologie et à l’activité du thérapeute.Le tabouret ou le siège utilisé en infirmerie, en cabinet médical ou à l’hôpital doit pouvoir être mobile avec ses roulettes.
Le tabouret médical tournant avec roulettes permet d’être mobile et de travailler en toute liberté c’est un choix incontournable pour toutes les professions médicales.Le tabouret à roulettes médical est une partie intégrante du cabinet médical.

Ces tabourets ergonomiques sont fabriqués dans le but de réduire les inconforts au dos et de diminuer la contrainte appliquée aux articulations des chevilles, des genoux, des hanches et de la colonne vertébrale. Le tabouret médical a roulettes permet d’être mobile et de travailler en toute liberté c’est un choix incontournable pour toutes les professions médicales.

tabouret de soin
tabouret de soin

Les professions médicales sont souvent sensibles à la lumière, certains diagnostics ne peuvent pas être correctement évalués sans une lumière de très bonne qualité.L’éclairage joue un rôle important dans les salles d’examens. Il rend plus agréable l’expérience du patient et permet aux soignants de fournir un travail de qualité. Les LED ne sont pas seulement un choix durable, mais peuvent améliorer l’environnement de soin et réduire les dépenses en faisant économiser de l’énergie et en augmentant l’efficacité.
Elles sont disponibles fixées à la table d’auscultation ou sur pied à roulettes.

lampe d’examen
lampe d’examen

Protégez l’intimité de vos résidents avec des paravents adaptés à tous les besoins et conçus suivant les normes de sécurité et d’hygiène en matière d’équipement médical. Le paravent médicale est un meuble formant une cloison amovible et repliable. Ce produit sert à aménager un espace isolé pour l’intimité des patients. Les paravents 3 panneaux et paravents 4 panneaux sont équipés de tissu ou plastique non feu.c’est un accessoire pratique, indispensable et discret dans l’aménagement d’un cabinet médical

 

paravent
paravent

Le marchepied est un complément du divan d’examen qui permet aux personnes de prendre appui pour pouvoir s’installer sur une table d’examen, notamment une table fixe. Il existe 2 options : le marche pied simple ou le double marche avec un revêtement anti dérapant pour une meilleure sécurité. Certains fabricants le commercialisent avec une rampe.

Le cabinet devra être équipé de tous les instruments nécessaires à l’exercice d’une activité médicale. De plus, le médecin devra disposer de stocks de façons à toujours avoir du matériel respectant les règles de stérilisation.

marchepieds
marchepieds

 

Le tensiomètre fait parti d’une catégorie d’outils dont se sert le médecin dans le but de diagnostiquer ou de surveiller l’état d’un patient, ce dispositif médical permet de prendre la mesure et la tension ou de la pression artérielle.

Le tensiomètre est un dispositif reconnu par les professionnels de la santé au niveau mondial, car il est très précis quand il s’agit de prendre la tension artérielle du patient.

les modèles de tensiomètres sont très simple d’utilisation, la plupart sont entièrement automatique, il suffit d’enfiler le brassard et de lancer la mesure, en quelques secondes on obtient des valeurs de pression systolique , de pression diastolique et de pouls.

tensiomètre
tensiomètre

Nécessaire à toute auscultation de patient, le stéthoscope est adaptable selon le type de clientèle et selon la spécialité du soignant.Il est un moyen simple d’écouter le cœur et les poumons. Il retransmet par résonance. Il existe des modèles adultes et pédiatriques à simple ou double pavillon et d’autres modèles pour la cardiologie.
Le stéthoscope Littmann Classic III fait partie des stéthoscopes dernière génération et permet l’auscultation des adultes et des enfants grâce à son double pavillon muni chacun d’une membrane à double fréquence. Pour vous guider dans votre choix, vous pouvez consulter la fiche conseil « Comment choisir son stéthoscope ?« .

stéthoscope
stéthoscope

 

Un oxymètre de pouls est un outil de diagnostique médical personnel ou utilisé par un médecin lors d’un examen médical.
L’oxymètre permet de mesurer la quantité d’oxygène dont le sang est saturé. Cette mesure permet de surveiller l’état des patients sujets à des troubles respiratoires ou souffrant d’affections de l’appareil respiratoire .L’oxymètre de pouls où dit « saturometre » est utilisé en cabinet médical à l’hôpital mais aussi par les particuliers.

L’oxymètre de pouls est un outils Multi diagnostic également saturometre, il permet de contrôler le rythme cardiaque est le pourcentage d’oxygène dans le sang, la saturation en oxygène. La plupart des oxymètres de pouls vendus sont des oxymètres portable livré dans une petite trousse.Pratique et simple à utiliser, l’oxymètre est composé d’un écran d’affichage, d’un capteur permettant de distinguer les globules. En forme de pince ou d’un doigtier, il suffit de le placer sur votre doigt, nez, oreille et d’actionner le bouton pour voir instantanément le rythme cardiaque en temps réel et le taux de saturation en oxygène.

 

Oxymètre
Oxymètre

Le marteau à réflexes est un instrument utilisé par les médecins pour tester les réflexes au niveau des articulations tendineuses d’un patient Il est également utilisé dans la recherche des modifications apparaissant au niveau du thorax et de l’abdomen.le modèle Babinski le plus connu, le plus classique et le plus utilisé, le marteau réflexe « type Buck« , et encore bien d’autres.L’utilité du marteau réflexe est de tester les réflexes ostéo-tendineux afin de voir si la boucle du réflexe myotatique n’est pas rompu ou exagéré ce qui pourrait nous renseigner sur une pathologie éventuel. En plus des réflexes ostéo- tendineux, les marteaux réflexes sont pourvus d’une fonction pic–touche qui va permettre de tester la sensibilité sur un territoire neurologique du patient.

 

marteau
marteau

Une toise médicale est un instrument de mesure utilisé quotidiennement en médecine pour déterminer, avec une précision plus ou moins grande (allant du cm au mm), la taille d’un patient.
c’est un instrument médical utilisé régulièrement par les médecins généralistes, les pédiatres et les sages-femmes… pour mesurer l’évolution de la taille des patients avec précision, et notamment pour mesurer la croissance des bébés.Il existe un large choix de modèles de toises, quelques soit sous forme de règle, toise en bois, micro-toise , mètre ruban, ou bien les toises murale (normal sans piles ou électronique avec piles).

La toise pour bébés est un dispositif médical conçu pour mesurer la hauteur d’un bébé ou d’un jeune enfant.Pour les adultes, vous trouverez de nombreux modèles de toises adaptées à votre besoin, ces toises s’installent contre un mur (appelé aussi mural) et ils ne prennent pas de place, il existe aussi le ruban de mesure qui est dérouleur, ainsi que les toise en aluminium, en bois, ou microtoise qui sont facile à utilisée et qui deviennent des instruments indispensable dans un cabinet ou chez vous à la maison.

 

pèse personne
pèse personne

Conclusion :

Le choix du matériels qui équipent un cabinet médical est une phase importante car il constitue un investissement durable et considérable, améliore grandement l’accueil et le confort du patient et favorise de meilleures conditions pour le praticien afin qu’il prodigue des soins de qualité, pour une prise en charge optimale de sa patientèle.